vendredi 19 décembre 2014

Cette année j'aurais vraiment mérité mes cadeaux

Ho, ho, ho mes petits fagots !
Un petit message envoyé depuis un chambre en bordel, rédigé avec des doigts endoloris et relu par des yeux éclatés (tu la sens la vieille meuf qui essaie de justifier ses fautes d'orthographe par la fatigue). Je travaille beaucoup, beaucoup en ce moment et je n'ai plus le temps de dessiner des trucs rigolos pour vous. Tout ce que j'ai à vous montrer, c'est un extrait de la dernière BD que j'ai réalisé pour Grenoble École de Management, mais qui a été refusée par l'entreprise de laquelle la planche traitait. Sans commentaires.

Comme vous le voyez, il s'agissait donc de Lupita Nyong'o et de Jared Leto qui discutent de rien du tout.


mardi 11 novembre 2014

Oh mais quel beau magazine que voilà !

Je me suis faite interviewer par la douce Marion pour le magazine Érectile paru ce mois-ci ! Si vous voulez le lire, cliquez , ou ici, ou . Même que y'a Gustavo et l'Horoscope du Gamer dedans !


mardi 4 novembre 2014

Horoscope du Gamer #12


Clap de fin avec Chun Li / Poissons, première femme à apparaître dans la série des Street Fighter et sans doute mon personnage préféré, tous jeux-vidéos confondus. Il faut dire que mon papa, ma maman et mon meilleur teupin sont nés sous le signe du Poissons, donc j'allais pas choisir n'importe qui.

Voilà on a fait le tour les enfants ! Et oui je sais, 12 signes c'est bien peu mais si vous voulez en voir plus, je vous invite à aller sur ma boutique Society6, y'a des goodies sympa. En plus jusqu'à dimanche les frais de port sont offerts et il y a -5$ sur tout le store ! Yattaaaaa !

lundi 3 novembre 2014

Horoscope du Gamer #11


Ouiiiiiiz c'est enfin au tour de mon signe ! Mais aussi celui de mon grand-père, de ma grand-mère et de deux de mes frères. Si j'ai choisi Jill comme porte-étendard de ce grand, de ce noble, de ce magnifique signe astrologique (qui -avec le Sagittaire- est le seul à posséder deux éléments au lieu d'un) c'est parce que le premier Resident Evil est dans le Top 5 de mes jeux préférés.
Rendez-vous demain à 18h pour découvrir l'ultime signe de cet Horoscope du Gamer : les Poissons !

-

dimanche 2 novembre 2014

Horoscope du Gamer #10


Je suis pas une fan hardcore du jeu Halo, mais j'ai toujours trouvé que Master Chief avait vraiment beaucoup trop de classe.
Rendez-vous demain 18h, je vous dévoilerais enfin le mon signe du Verseaux ! J'ai hâte.
-

samedi 1 novembre 2014

Horoscope du Gamer #9


Lui c'est un bon gars, il va sauver la Princesse Zelda et il parle jamais. Par contre il a la sale manie de casser les pots de fleurs et de taper sur des poules innocentes. Ça j'aime moyen. Pour la petite anecdote, je possède une partie de A Link To The Past commencée par mon oncle en 1994. Je garde cette cartouche précieusement, c'est un de mes rares trésors d'enfance.
On se retrouve demain à 18h pour le signe du Capricorne ! Un indice : encore de la grosse armure qui tâche et des pistolets pour jouer à la bagarre.

-

vendredi 31 octobre 2014

Horoscope du Gamer #8


Half Life, un autre jeu auquel j'ai pas joué. Cessez de me regarder avec ces petits yeux inquisiteurs, j'ai pas joué à Metroid et à FFVII non plus ! OUI MADAME ! Et j'ai à peine effleuré Metal Gear Solid ! Non, rangez ces cailloux s'il-vous-plaît, je suis douillette.
Rendez-vous demain 18h pour découvrir le signe du Sagittaire ! Un indice : j'ai même pas pris la peine de dessiner son cheval tellement ce signe était fait pour lui. Joyeux Halloween à tous !
-

jeudi 30 octobre 2014

Horoscope du Gamer #7


N'est-elle pas mignonne notre petite sauterelle de Portal ? Personnellement, je n'ai jamais joué à ce jeu et je vais vous expliquer pourquoi. C'est un peu honteux à dire, mais je souffre de motion sickness. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, il s'agit de la malédiction du gamer : dès que ça bouge trop à l'écran, on vomit. Étant donné que la série Portal a été conçue pour détruire l'oreille interne et faire dégobiller les petites natures comme moi... et pour les curieux qui se demandent comment je m'en sors en LAN, je suis la petite endive au fond du salon qui se plaint de vertiges pendant qu'elle se prend des headshots à répétition.
Rendez vous demain, même heure, pour découvrir un signe qui pique fort : le Scorpion !
-

mercredi 29 octobre 2014

Horoscope du Gamer #6


Right in the manhood monsieur le mâle alpha de Metal Gear Solid ! Il ressemble vraiment à un ange de la mort comme ça, vous trouvez pas ?
Rendez-vous demain à 18h pour découvrir le signe de la Balance ! J'aime pas faire du favoritisme mais c'est un de mes préférés. Un indice : elle trouve que l'orange lui va particulièrement bien au teint.
-

mardi 28 octobre 2014

Horoscope du Gamer #5


Voici l'anti-héros de Final Fantasy VII (ça fait deux personnages issus de FF à la suite mais rassurez-vous, il n'y en aura plus), sponsorisé par Le Roi Lion et Taft Power Gel.
Rendez-vous demain à 18h (quand il fera nuit quoi, oui je sais le passage à l'heure d'hiver ça devrait être illégal en 2014) pour découvrir le signe de la Vierge. Un indice : il se trouve beaucoup trop viril pour être de ce signe.
-

lundi 27 octobre 2014

Horoscope du Gamer #4


Celle-là, j'aimais bien la détester quand j'avais 15 ans, parce que c'était tellement facile. « Coucou je m'appelle Yuna et je glousse niaisement comme une dinde anémique ». Puis j'ai rejoué à Final Fantasy X... et j'ai pris la pleine mesure de la profondeur, de la noblesse de ce personnage. D'accord, elle est assez nouille pour s'enticher de l'insupportable Tidus, mais mince quoi, elle est extraordinaire.
Rendez-vous demain à 18h (ça va devenir une habitude dîtes donc) pour découvrir le signe du Lion ! Je crois que l'un d'entre vous est particulièrement impatient de le voir. Un indice : vu la taille de son arme, il a quelque chose à compenser ce garçon.
-

dimanche 26 octobre 2014

Horoscope du Gamer #3



Oui là ça ressemble carrément à de la flemme pure et dure. J'avais envisagé les Ice Climbers au début, mais franchement, lequel d'entre vous a déjà joué à ce jeu ? Et Super Smash Bros. Melee ça compte pas.
Rendez-vous demain à 18h pour découvrir le signe des cancéreux ! Un indice : je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.


-

samedi 25 octobre 2014

Horoscope du Gamer #2


Samus Aran de la série Metroid se sent d'humeur bovine. Ce dessin est un peu pour ma meilleure teupine qui est du signe du Taureau, elle se reconnaîtra. Rendez-vous demain à 18h pour découvrir le signe du Gémeaux ! Je vous donne pas d'indice, je pense que vous avez déjà deviné de qui il s'agira.

vendredi 24 octobre 2014

Horoscope du Gamer #1



Lundi, aux environs de 14h22, j'ai décidé de dessiner un horoscope tout entier avec des personnages issues de la culture populaire (parce que c'est tout ce que je connais). J'ai d'abord pensé aux héros disney avant de réaliser que ça avait déjà été fait et refait et re-refait environ un demi-milliard de fois. Finalement, je me suis dit qu'avec des personnages mythiques de jeux-vidéos , ce serait bien plus élégant et charnu.
On ouvre le bal avec une Lara Croft / Bélier plutôt pas mal bien coiffée. Demain, je vous montrerai le Taureau. Saurez-vous deviner qui ce sera ? Un indice d'ordre textile : y'a une armure du futur.

mercredi 15 octobre 2014

Grosse coquine de boulangère


Je recycle mes boulots en note de blog. Mais elle est quand même bien bonne belle cette coquine.

jeudi 31 juillet 2014

Watch football they said ! It will be fun they said !

ISKN, un de mes clients, m'a demandé de faire des petits sketchs pour commenter la Coupe du Monde de Football 2014. Il faut savoir que ce sport, l'esprit de ce sport surtout, me donne des nausées assez piquantes. Du coup je vous cache pas que lire l'Équipe dès le saut du lit, ça me déprimait un peu au début. Puis j'ai commencé à regarder les matchs, et mon dégoût s'est progressivement mué en indifférence, puis en excitation très inconvenante. Donc non, je ne suis pas tombée amoureuse de Neymar comme tout un chacun, en revanche j'ai développé une obsession assez malsaine pour David Luiz, même après la peignée allemande.
Imaginez ma réaction cagolesque quand j'ai appris qu'il allait jouer pour le PSG désormais (...)
-

lundi 9 juin 2014

Bilan de milieu d'année #2

Je m'excuse les amis, je procède bout microscopique par bout microscopique mais "au vu de la conjoncture actuelle" comme dirait l'autre, j'ai pas vraiment le choix. Des mimis. ♥

lundi 26 mai 2014

Kaode

Bien le bonjour mes petites quenelles !

Cet article est une bouteille à la mer lancée à tous les amoureux de Pokémon, des RPG, de la 2D ou plus généralement du jeu-vidéo. Si tu aimais d'amour ton Tamagotchi mais que tu trouvais qu'il mourrait de façon trop précipitée et stridente, ce qui suit peut sans doute t'intéresser aussi.
Je viens de me racler la gorge pour l'effet de style mais il serait peut-être plus à propos de me faire craquer les jointures. Bon, je me lance :

J'aurais aimé justifier mon énième abandon du blog par ma célèbre flemme qui relève du légendaire, voire du mythologique, mais ce n'est pas le cas. Le fait est que je n'ai plus une minute à moi. Voyez-vous, je passe le plus clair de mon temps à plisser les yeux derrière mon écran, mes petits doigts noueux serrés sur le stylet de ma tablette graphique. En clair, ça cravache sévère chez la Mère Zimmer. Pour l'instant, je travaille beaucoup et ne gagne pas grand chose, et c'est là que vous pouvez me donner un coup de patte (non non je vous force pas les coussinets je propose juste). Je m'explique. Parmi mes jobs du moment, il y en a un qui me prends énormément de temps et qui me tient particulièrement à cœur : le projet Kaode. Retiendez-bien ce nom.

Si vous avez aimé jouer à Pokémon, vous ne vous êtes jamais dit que ce jeu manquait cruellement d'un aspect communautaire ? Parce que jouer à Pokémon, c'est bien. Mais jouer à Pokémon dans un univers multijoueurs dynamique où toutes les décisions de la collectivité auraient un impact sur le déroulement du jeu, c'est mieux non ?
 
Hé bien c'est ce que nous essayons de faire, nous les jouvenceaux du projet Kaode : un RPG en 2D avec des moyens modestes mais une ambition scénaristique démesurée. Ma mission au sein de l'équipe, c'est de concevoir des Kaodes (créatures succédanées des Pokémon), les objets, les icônes et la carte du jeu. J'y mets tout mon cœur et tout mon temps, mais malheureusement nous manquons de financements. C'est pourquoi nous avons décidé de remettre notre destin entre vos mains, futurs potentiels joueurs de Kaode, afin que notre projet puisse voir le jour.

Si vous voulez en savoir plus sur le jeu et/ou nous faire don de quelques euros, je vous invite à cliquer fort sur les liens ci-dessous. Merci. ♥



QUELQUES ICÔNES DU JEU

mardi 6 mai 2014

Princesse RPG : Cendrillon



 On y croyait plus. Un an après, j'ai la ferme intention de la boucler, cette série des Princesses RPG. Merde, putain, chiotte. Je ne sais même plus quelles ont été mes inspirations pour ce dessin, il date du mois de juin. Oui oui. J'ai déconné. Câlin ?

dimanche 20 avril 2014

Je comprends vite mais faut m'expliquer longtemps

















Depuis septembre 2013, je travaille pour l'École de Management de Grenoble (GEM) en tant que scénariste et auteure de BD. J'ai été approchée par le Professeur Séverine Le Loarne qui souhaitait offrir à ses élèves une page de bande-dessinée en complément de leurs études de cas souvent difficiles à appréhender. Et qui de mieux que moi, qui n'a jamais eu un cours d'économie de toute ma vie, pour concrétiser ce projet ?
Mais justement ! C'est bien parce que j'ai du mal à comprendre de quoi je parle que je fais mon maximum pour vulgariser des notions abstraites de management, afin que même les plus largués (comme moi) s'y retrouvent.

Aujourd'hui, j'ai choisi de vous montrer ma planche sur les employés de la start-up grenobloise ISKN, parce que figurez-vous qu'après la publication, ces derniers m'ont contacté pour que je travaille pour eux. Du coup j'ai pu rencontrer en vrai des gens que j'avais dessiné pendant des heures, c'est une expérience assez inédite ahah !
-

vendredi 3 janvier 2014

Au bon lait de brebisse

          LA GRÈCE
          En octobre, on s'est offert une parenthèse feta-salakis avec mon barbu. On s'est envolés direction Athènes avec notre petite valisette de 18kg et la ferme intention de découvrir les Cyclades et leurs paysages tueurs de maman.
SANTORINI
          Après 7h de ferry sur la Mer Égée à scruter l'horizon pour voir un dauphin (que je n'ai jamais vu), on a finalement débarqué sur l'île de Santorini (aussi appelée Thíra par les feignants). Là, j'ai pris trente photos d'une toute petite chapelle orthodoxe trop croquignolette (la première d'une série de dix mille milliards, là-bas on aime Jésus, et on le lui fait savoir) pendant que le barbu négociait un hôtel de bâtard pour une bouchée de pain.
          Globalement, on s'est est prit plein les mirettes. Il faut savoir que Santorini est l'île la plus touristique des Cyclades – et c'est pas pour rien ! Maisonnettes blanches perchées sur des falaises multicolores, paysages lunaires de cratères endormis, mer bleu fluo et plages de sable noir (rapport au fait que c'est une île volcanique), autant te dire qu'on se fout pas de ta gueule ! On en a eu pour notre argent. Par contre je déconseillerais d'y aller en haute saison : les températures sont intenables (50°C au sommet du cratère, si t'emmène mamie tu peux être sûr qu'elle va y rester), les rues sont bondées et les prix te crèvent un œil. 
          Un des trucs ouffissimes là-bas, et ce qui fait la réputation de l'île, c'est ses couchers de soleil majestueux. Le mieux, c'est encore de se dégoter une place parmi le demi-million de terrasses qui t'offrent une vue imprenable sur la baie, et de siroter un thé en regardant le spectacle derrière tes verres teintés. Par contre une fois que le dernier rayon de soleil disparait, tu peux sortir la doudoune et les moufles parce que ça meule sévère. Il fait un vent à t'en décoller les cils. Ah ça dans les Cyclades, tu peux oublier ta mise en pli, car quoique tu fasses tu ressembleras au Doc Brown à la fin de la journée.
          Le truc c'est que moi, toute candide que je suis, j'avais prévu le quota de petites robes mais niveau pull, zéro ! Enfin si, j'en avais bien pris UN. Mais au bout du dixième jour à porter toujours le même, je commençais à vraiment refouler.

          Au troisième jour, nous avons repris le ferry direction Naxos, avec la tête pleine de souvenirs, les orteils plein d'ampoules et les poches pleines de sable.

NAXOS
          Sur place, on a encore eu un hôtel de gros taré, avec petit-déjeuner et piscine (trop froide pour y mettre un orteil mais c'est l'intention qui compte) pour - allez ! - 10€ par personne ! Scandaleux je sais, mais rappelez-vous qu'on est en Grèce, ils sont dans la merde, et la plupart des hôteliers seraient prêts à te donner leur mère pour que tu passes la nuit chez eux.
           Entre deux éclatages de ventre, on est allé se dégourdir les pattes sur le Mont Zeus (on a pas réussi à atteindre le sommet, mais dans un recoin rocheux j'ai trouvé la moitié d'un squelette de chèvre alors j'étais contente), (du coup depuis je fais collection), (j'ai donc une demi-chèvre grecque, un morceau de crâne humain et une vertèbre de cheval argentin), (...oui je sais ça fait peine comme collection), (...fin de la parenthèse).
          On a aussi fait du cheval sur la plage (pub mensongère, en vrai c'était des grands poneys), mais on a pas eu le droit de les faire galoper parce que comme des cons on a dit qu'on était débutants (alors que non).  
          Pour la culture, Naxos est la plus grande île des Cyclades et la seule à être totalement autonome. Elle doit sa célébrité à la légende qui veut que Thésée y ait abandonné cette pauvre Ariane, qui fut alors recueillie par Dionysos, le taulier du coin.

          Puis on a prit un bateau qui secouait super fort pour rejoindre une terre discrète, à l'abri du tourisme de masse. A pristine place, et à ce jour, mon endroit favori sur terre : Amorgos. ♥






AMORGOS
          Ah... Amorgos. J'ai insisté très fort auprès de mon barbu pour qu'on aille sur cette île. La raison, elle est aussi simple que futile : c'est là que Luc Besson a tourné la plupart des scènes du Grand Bleu (celles en noir et blanc et celle où Jean Reno fait de l'apnée dans une épave). Je me suis sentie comme dans un rêve pendant quelques jours. J'ai fais mon baptême de plongée (bien inspirée j'étais), j'ai exploré la MÊME ÉPAVE que Jean / Enzo Molinari (à noter que depuis le tournage en 1988, elle s'est fendue en deux par le milieu), je me suis frottée à la maison de Jacques Mayol (qui se trouve être une chapelle orthodoxe en fait - oui encore une ), j'ai couru dans les rues blanches de Chora, j'ai vu le célèbre monastère de Chozoviotissa accrochée à la falaise, j'ai mangé les meilleurs loukoums de l'univers (offerts par les moines du monastère s'il-vous-plaît), je me suis retenue de caresser environ un demi-million de chats galeux (il y en a tellement que tu trébuches dessus quand tu marches), j'ai même conduit un scooter sur environ 100m et je me suis sentie comme la Reine de la galaxie. Bref, c'était magique, et le mot est bien faible. J'envisage très sérieusement de finir ma vie là-bas, et je vous interdis de me piquer l'idée.

          Ensuite on a fini notre séjour à Athènes, on a vu de très beaux échafaudages et puis non j'ai pas envie d'en parler parce qu'après quelques jours sur Amorgos, tout avait un goût d'hostie. Oui, même le Parthénon. Du coup, terminons sur une note savoureuse, et ouvrons la :

PARENTH
ÈSE BOUFFE
          Les grecs sont dingues de cafés frappés. Le moindre boui-boui t'en proposera toujours minimum trois sortes. Pour eux, le café chaud, ça n'existe pas, ou si, quand il fait -5°C dehors.
           Autre détail auquel j'ai fait attention en me baladant dans les supermarchés, c'est qu'ils foutent de la cerise dans à peu près tout : les gâteaux, les bonbons, les glaces, les jus de fruits, les croissants, le chocolat (oui, du milka fourré à la cerise ou la crise de foie instantanée), j'en passe et des plus écœurantes.
           Par contre tu peux pas test leur tzatziki (j'ai toujours trouvé ça dégueulasse, mais je vivais dans l'erreur), leur feta (j'en mangeais entre 100g et 500g/jour), leur poulpe grillé et leur nom-de-dieu-de-salade-grecque-d'enfoiré tellement délicieuse que les larmes me viennent dès que j'y repense... ou alors je salive des yeux.
           Quoiqu'il en soit, j'ai un nouveau plat préféré : la farandole de tentacules grillées sur son lit de frites bien grasses. Oh voui.
-